Quels moutons acheter?

La simplicité d’élevage et les excellentes aptitudes maternelles sont exactement les caractéristiques que les éleveurs professionnels recherchent. Le croisement avec des béliers de race à viande permet de tirer profit de l’effet d’hétérosis et d’optimiser de manière significative le rendement d’abattage modéré.

Les Moutons d’Engadine sont très recherchés. Les effectifs du herd-book augmentent chaque année d’environ 5%. Le marché est souvent asséché et il est difficile de se procurer suffisamment d’animaux. Une raison de plus pour se lancer soi-même dans l’élevage de race pure! 

Nous travaillons en étroite collaboration avec le marché des animaux de rente rares, la plateforme de Pro Specie Rara (animaux-rares.ch).

Des annonces de recherche peuvent également y être placées.
Et ceux qui recherchent un bélier trouveront une liste actualisée des notations objectives (pas encore en vigueur).

Pour la vente des Moutons d’Engadine, les éleveurs peuvent s’orienter à nos recommandations de prix.

Évolution des effectifs du herd-book

0
1995
0
2010
0
2020

Qu'est-ce qui est économique ?

critères d'achat des moutons

Marché du mouton

cliquez ici pour les annonces

Chercher un bélier

cliquez ici pour la liste actuelle des béliers

Prix recommandés

une question d'offre et de demande.

Qu’est-ce qu’un mouton rentable?

En calculant correctement, on comprend vite qu’il est possible de bien gagner sa vie avec des moutons. Mais ce n’est pas avec de gros gigots obtenus avec des moutons présentant des problèmes de santé et une prolificité peu élevée…

L’éleveur professionnel a besoin de moutons qui ne posent aucun problème. Diverses études révèlent que la productivité constitue le facteur le plus important pour qu’un élevage de moutons soit vraiment rentable. Posez-vous la question suivante: Combien d’agneaux ou combien de kilos de poids à l’abattage puis-je vendre par hectare?  Les prédispositions génétiques à la prolificité jouent ici un rôle essentiel. Les performances en matière de prolificité sont déterminées d’une part par la taille des portées et d’autre part par l’intervalle entre deux mises bas.

Dans la mesure où les races prolifiques comme le Mouton d’Engadine présentent une qualité de carcasses plutôt modérée, il est possible d’améliorer celle-ci de manière ciblée par le biais de croisements avec des béliers de races à viande. L’effet d’hétérosis ainsi atteint permet, en outre, de bénéficier d’agneaux sains et vigoureux.

Cette vidéo très enrichissante (à droite) explique en à peine 10 minutes comment cela fonctionne.

Plus d'informations sur le sujet:

Agroscope-Studie: « Optimale Produktionssysteme in der Mutterschafhaltung », 2019 > Download

Étude internationale, publiée dans le Journal « Small Ruminant Research », 2020: « Economic assessment of potential efficiency gains in typical lamb production systems in the alpine region by using local resources » > Link zum Artikel (Demande de version complète)